Faire un roadtrip est le rêve de beaucoup de gens. C’était le mien aussi et j’ai eu la chance de pouvoir le réaliser, en partant presque 3 mois en Amérique Latine !

Avant de partir, je ne parlais pas un mot d’espagnol, je n’avais jamais traversé l’océan Atlantique et à vrai dire, je ne m’étais jamais vraiment autant éloignée de l’Europe. Pourtant, je suis partie avec ma meilleure amie à l’autre bout du monde visiter 5 pays d’Amérique Latine. Nous avons organisé notre voyage plusieurs mois à l’avance et voici comment nous nous y sommes prises :

1. Choisir les pays dans lesquels aller en fonction de votre budget

Au début, nous avions envie de faire le tour du monde. Puis la réalité nous a rattrapé. Nous avions toutes les deux très envie d’aller au Brésil et en Colombie, mais pas d’idée exacte pour la suite notre voyage. Après avoir fait une liste chacune de notre côté, de 5 ou 6 pays que nous voulions absolument visiter, nous avons mis nos envies en commun afin de choisir nos destinations. C’est ainsi que notre choix s’est porté sur le Brésil, le Pérou, la Colombie, le Mexique et Cuba. Après s’être renseignées sur le coût de tels voyages (estimation des coûts des billets d’avion, des logements, de la vie sur place…) nous étions à peu prêt sûres que ce voyage était faisable. Notre budget a été établit en fonction de ce que l’on pouvait économiser chaque mois. En effet, à cette époque, nous étions toutes les deux en alternance. Les salaires que nous touchions n’étaient pas mirobolants, mais en vivant chez nos parents et en faisant un peu attention, nous pouvions bien mettre de côté pour notre voyage.

2. Choisir l’itinéraire le plus logique et le moins coûteux 

Les pays que nous avions choisi étaient assez éloignés les uns des autres. Notre seule solution était donc de prendre l’avion pour aller de pays en pays. ( Si ce n’est pas le cas pour vous et que vous souhaitez traverser des pays en bus ou autres transports, renseignez vous bien sur le site du ministère des affaires étrangères s’il n’est pas dangereux de traverser les frontières. En effet, dans notre cas, les zones trans-frontalières étaient les plus dangereuses du pays, et il était très fortement déconseillé de s’y aventurer. )

Nous savions donc que l’argent consacré aux billets d’avions serait conséquent. Nous avons donc calculé quel itinéraire nous coûtait le moins cher (commencer par le nord ou le sud?). Nous avons trouvé une différence de près de 600 euros en fonction de si nous partions de Cuba pour redescendre vers le Brésil ou si nous débutions notre roadtrip par le sud (Brésil, Pérou, Colombie, Mexique puis Cuba). Nous avons choisi cette dernière option.

3. Réserver les billets d’avion le plus tôt possible

Quand nous commencions à regarder les prix, les vols pour octobre (date de notre départ) n’étaient pas encore ouvert. Nous avons commencé et à réserver dès que nous en avons eu l’opportunité. En fonction de la longueur de votre roadtrip et du nombre de transports que vous avez à prendre, il faut savoir que réserver des billets d’avion prend parfois beaucoup de temps (trouver la bonne date, des prix corrects…).

Sachant que nous travaillons la semaine, nous faisions nos recherches le week-end. Nous avons bouclé la prise de tous nos billets d’avions en 2 ou 3 mois. Nous avions également réservé notre premier logement à l’avance, ainsi que le dernier. Pour le reste, nous avons décidé de se garder un peu de surprise et d’imprévu… car nous n’avions pas planifié notre parcours en entier, à l’intérieur des pays visités.

4. Penser aux vaccins

En fonctions de vos destinations, certains pays sont plus à risques que d’autre. Je vous conseille donc :

  • d’être à jour dans vos vaccins français obligatoires.
  • de faire les vaccins obligatoires ou fortement conseillés, des pays où vous vous rendez. Vous pouvez trouver des informations sur le site du l’Institut Pasteur qui donne des recommandations pour chaque pays (à vous d’évaluer les risques, vous pouvez demander conseil aux médecins de votre centre de vaccination). Pour ma part, j’ai fait la Fièvre Jaune (obligatoire) et l’Hépatite A (fortement conseillée).

 

5. Principes de sécurité

Avant de partir, nous nous sommes inscrit sur Ariane, le site du ministère des affaires étrangères qui permet de recevoir des informations et conseils de sécurité au cas où un évènement particulier arriverait dans le pays où l’on se trouve. Cela permet aussi à l’Etat Français de savoir à quelle date nous sommes dans chaque pays, et éventuellement de faciliter notre rapatriement si besoin. Je le conseille à tous les voyageurs qui quittent l’Europe.

Renseignez-vous également sur ce qu’il est possible de faire ou non dans chaque pays. Les lieux dangereux. Par exemple, au Brésil, plusieurs sources nous ont indiqué qu’il était dangereux de sortir notre téléphone portable dans la rue, de se promener avec trop d’argent sur soi ou encore de faire attention à Rio de Janeiro de ne pas rentrer par mégarde dans une favela (ces dernières se trouvent parfois entre 2 quartiers touristiques ou plus tranquilles et il n’est pas rare de s’y retrouver s’y l’on ne fait pas attention à son trajet).

6. Assurances voyages

Pour ce qui est des assurances voyages, je vous recommande à 200% d’en prendre une. On ne sait jamais ce qu’il peut arriver, et il vaut mieux payer quelques euros avant le voyage que des milliers pendant votre roadtrip, si jamais il vous arrive quelque chose de grave. Cet article m’a beaucoup aidé à faire mon choix. Il est très bien expliqué et le comparatif de 15 assurances différentes permet de s’y retrouver facilement. Pour ma part, j’ai souscrit à l’assurance Chapka, qui est la plus complète et qui correspondait le mieux à mon voyage. C’est également une des plus chères, j’ai payé 180 euros pour 3 mois (sachant que je passe aux Etats-Unis une semaine à la fin de mon voyage, ce qui alourdit la note de l’assurance, les frais de santé étant très onéreux en Amérique du Nord). Mais je pars tranquille 🙂

Si vous possédez une mutuelle, renseignez-vous auprès d’elle. Peut-être que vous pourrez prendre une option pour couvrir votre voyage sans passer par une assurance voyage (qui peut être plus coûteuse).

8. Pour conclure 

Voilà, je pense que c’est à peu près tout pour les choses à ne pas oublier quand on part en roadtrip. Voici quelques derniers conseils en vrac :

  • Si vous partez seule, n’hésitez à checker cet article, qui vous donne des astuces et conseils. Il a été rédigé par une amie qui est partie presque 40 jours seule aux Etats-Unis et au Canada et qui s’en est très bien sortie !
  • Vérifiez si vous avez besoin d’un visa pour certains pays et si c’est le cas, prenez-vous y à l’avance.
  • Choisissez votre mode de voyage : sac à dos ou valise ? Bagage cabine uniquement, ou en soute ?
  • Si vous avez un traitement médical, pensez à passer chez votre médecin pour demander une prescription qui couvre toute la durée de votre voyage. Si vous êtes une fille et que vous prenez la pilule, pensez-y également 🙂 Attention, parfois les pharmaciens ne peuvent pas donner certains médicaments plus de trois mois à l’avance, il faut donc passer par la sécurité sociale directement pour obtenir une dérogation spéciale, renseignez-vous 🙂

 

Enfin, si vous avez des questions auxquelles vous pensez que je puisse répondre, n’hésitez pas à m’envoyer un DM sur mon compte instagram @julia_nad, je répondrais avez plaisir !